Les actualités > les actualités de l'AAPPMA 
Rechercher sur le site :
Plan du site Imprimer cette page
  • Courantpêche Oyonnax
  • Jean-François Mornico SARL Sports Nautic 39 et l
  • courrier gratuit, bimensuel et indépendant
  • lamétéo sur la région des lacs du jura
  • la pêche des carnassiers dans le Jura
  • Aricia

 

ALEVINAGE EN GROSSES TRUITES


Nouvel alevinage massif réalisé par la Gaule Moirantine ce 9 Mars 2022, sur la retenue de Saut Mortier.

800 kilogrammes de truites fario et arc déversées, dont des spécimens de 70cm qui feront le plaisir des pêcheurs pour l'ouverture.

 

Remerciements aux bénévoles et aux agents de développement de la fédération présents, ainsi qu'à notre pisciculteur, P. Beuque.

Merci à tous nos adhérents et adhérentes qui soutiennent ces efforts d'alevinages très conséquents.

 

ALEVINAGE 2022 : LES COREGONES A L'HONNEUR...

Rendez-vous était donné ce lundi 14 février 2022 à la mise à l'eau de la Mercantine, pour notre désormais traditionnel alevinage en corégones.

Ce sont plus de 1 000 000 (1 MILLION) d'alevins qui ont été déversés dans la retenue de Vouglans à cette occasion. Nous remercions vivement notre partenaire, l'APERA THONON, qui a choisi d'offrir à notre AAPPMA, une quantité conséquente d'alevins supplémentaires, faisant dépasser allègrement le million en définitive.

 

Remerciements aussi aux deux agents de développement Stéphane Pizzetti et Valery Recouvreux pour leur collaboration et leur aide, ainsi qu'aux bénévoles présents sur le site.

Notre association aura donc procédé au lâcher de plus de 3,5 million d'alevins de cette espèce dans la retenue de Vouglans sur les 5 dernières années.

Il est certain que votre adhésion à la Gaule Moirantine nous encouragerait à persévérer et à rendre pérennes ces efforts d'empoissonnement considérables (17 000 euros sur ce seul alevinage 2022).

 

 

PECHE DE LA CARPE DE NUIT : UN FIASCO!

 

Le déclassement du lac de Vouglans en 2ème catégorie a permis l'implantation de la pêche de nuit, désordonnée et non anticipée sur un petit quart amont de la retenue (baux de pêche de l'AAPPMA "Ain Pays des lacs").

Pour rappel, sur les trois quarts du lac que gère la Gaule Moirantine, de l'île Barbe jusqu'au barrage, la pêche de la carpe de nuit est interdite toute l'année par arrêté préfectoral.

 

De manière factuelle, il ressort que l'arrêté préfectoral 2021 relatif à l’exercice de la pêche, n'a pas été respecté sur la retenue de Vouglans, et ce, de manière récurrente et parfois délibérément affichée.

Il apparaît qu'une invasion de carpistes sur nos baux de pêche ait eu lieu,  avec pour conséquences factuelles et constatées :

- une atteinte à l’intégrité physique des personnes

 - une absence régulière de marqueurs

 - des lignes tendues sur la berge opposée avec navigation de nuit pourtant interdite in fine.

- des dépôts sauvages de déchets majorés

- des feux au sol

- des atteintes au milieu

- une exposition de la forêt face aux risques d'incendie majeurs en période estivale

- des publications ostensibles sur les réseaux sociaux de poissons "trophée" pris en plein été et de nuit sur la retenue de Vouglans, malgré l’arrêté préfectoral en vigueur.

- des conflits ouverts avec d’autres usagers du lac, notamment des pêcheurs de carnassiers qui rencontrent de plus en plus de difficultés à pêcher l'amont de la retenue.



Nous rappelons qu'il ne s'agit à ce jour que d'une expérimentation parfaitement incompatible avec la surfréquentation touristique que connaît par ailleurs la retenue de Vouglans.

Ce tragique essai, non maîtrisé, n'a aucunement été préparé, ni réfléchi avec des effets néfastes qui vont inexorablement s'accentuer en l'absence notamment de contrôles de nuit suffisants à ce jour.

 

Cette expérimentation douteuse a accentué drastiquement la violation de l'arrêté préfectoral en vigueur et les conflits d'usage.

Pour les faits établis en amont, notre conseil d'administration fait part de sa totale opposition, à l’implantation de la pêche de carpe de nuit sur les baux de pêche que nous louons à l'Etat.

 

 

NOUVELLES MESURES DE PROTECTION DE LA RESSOURCE SUR VOUGLANS

A l'automne 2021, la Gaule Moirantine a sollicité, via le nouveau CA fédéral, les services de l'Etat, afin que se tienne une prochaine "commission grands lacs intérieurs de montagne".

L'objet de ce demande a pour but des mesures de protection supplémentaires du milieu aquatique sur la retenue de VOUGLANS à savoir :

quota de 2 carnassiers par jour et par pêcheur contre 3 actuellement

- quota de 1 brochet par jour et par pêcheur contre 2 actuellement.

- demande d'une réserve temporaire supplémentaire de plusieurs kilomètres pour la période hivernale.

- demande d'une expérimentation d'une fenêtre de capture sur les espèces sandre et brochet.

Le statut de "grand lac intérieur de montagne", permettant de nombreuses dérogations à la réglementation générale.

Ces demandes n'aboutiront pas dans la rédaction de l'ARP 2022. Nous soulhaitons donc qu'elles voient le jour dès 2023.

Ceci constituerait de nouvelles avancées majeures et significatives pour la gestion piscicole de Vouglans que notre association a déjà initiées depuis 6 ans.

 

 

VOUGLANS EN 2EME CATEGORIE : QUEL BILAN? QUELLE GESTION AUJOURD'HUI?

Aucun bilan officiel n'a été réalisé depuis le passage de Vouglans en 2ème catégorie, il y a 2 ans désormais. Preuve, si besoin en était, de l'absence de volonté des demandeurs du déclassement, de gérer la ressource piscicole sur cette retenue.

Beaucoup de pêcheurs ont effectué une saison carnassiers 2021, difficile et compliquée sur Vouglans, avec des résultats souvent très médiocres. Il ne semble pas que la seconde catégorie ait amélioré significativement le nombre et la taille des captures, au contraire.

L'allongement des périodes de pêche en période hivernale notamment, a clairement exposé la ressource au lieu de la protéger.

Le prélèvement massif des géniteurs sandres et brochets,  vulnérables car très regroupés à ladite période, mettent en péril, à notre sens, la réussite des pêcheurs de carnassiers novices ou peu expérimentés.

 

Pourtant, ce déclassement avait pour vocation, à mieux protéger le sandre notamment et le brochet , à travers des alevinages massifs désormais autorisés,  ainsi que par la création de réserves sur l'amont de la retenue.

L'AAPPMA Ain pays des lacs, autrefois les "pêcheurs clairvaliens", s'était pourtant engagée devant les services de l'Etat et la fédération de pêche du Jura, à oeuvrer dans ces 2 directions.

Deux ans plus tard, nous constatons sans surprise, que ces arguments ont été très vite abandonnés par absence de volonté flagrante.

Le constat est une nouvelle fois accablant.

  

jet-skis sur Vouglans : article "le progrès" du 4 juillet 2021

    

AAPPMA "Vouglans Pêche"
Réalisation et hébergement : Aricia